lundi 10 août 2015

DevOps: une chance à ne pas rater pour la DSI

Dans le numéro spécial Juillet-Aout de IT for Business (sommaire) ouvert aux DSI, GreenSi a publié une tribune d'opinion sur DevOps: pourquoi les DSI ne doivent pas rater le train DEvOps.


Depuis un an, en France, le sujet DevOps a quitté les meetups de geeks pour arriver dans les conférences IT, dans le vocabulaire des fournisseurs et bien sûr à la DSI.

DevOps, c'est un état d'esprit de collaboration entre les équipes de développement (celles qui construisent le système) et les équipes d'exploitation (celles qui le font tourner). Des équipes qui par le passé, on été séparées par les règles de gouvernance visant à assurer l'indépendance de la production et surtout un rythme d'évolution du SI beaucoup plus lent.

Mais dans une économie numérique, le développement doit devenir agile. Une agilité rendu nécessaire par le "test & learn" sur de nouveaux marchés, par le rythme effréné des mises en production des plateformes internet et surtout par le nouveau datacenter universel vers lequel tout converge: "le cloud".

Un datacenter "logiciel" (software defined) qui requiers de repenser la façon de fabriquer, sécuriser, déployer, exploiter et surveiller les applications qu'il héberge. Du moins, si on veut réellement bénéficier de la rupture qu'il apporte.

Et puis, les nouvelles applications de l'internet sont de plus en plus composites. Intégrant par exemple des flux météo venant de serveurs d'un fournisseur de données, une solution de paiement proposée par une banque ou du stockage sécurisé sur une autre plateforme Cloud. Cette hétérogénéité révèle une réalité nouvelle: le bon fonctionnement de votre datacenter n'est plus qu'une condition nécessaire au bon fonctionnement de vos applications. Mais ce n'est plus suffisant, car vos applications seront intégrées de plus en plus à un ecosystème.

Vos développements vont donc devoir aussi travailler avec plusieurs équipes d'exploitations et vous allez même surveiller des ressources dont vous n'êtes pas propriétaire, mais qui sont pourtant essentielles, à la qualité de service perçue par vos clients.

DevOps c'est ce chaînon agile manquant entre les équipes de développement et les opérations.

 C'est une attitude et un comportement, bien avant d'être un outil ou une méthode. Une collaboration qui va mettre la fin aux équipes en silos, permettre le développement et la livraison en continue de vos applications et mieux aborder la qualité de ce processus de production de la DSI redevenu essentiel. A tel point que son externalisation doit être repensée ou renégociée si il est déjà totalement en dehors de l'entreprise.

Mais DevOps c'est surtout une chance pour la DSI. Car bien avant le reste de l'entreprise, elle va pouvoir développer une compétence essentielle à l'avenir: l'agilité.

Si elle le fait savoir en ouvrant la porte de ses "ateliers de fabrication" et de "supervision des plateformes numériques" aux autres Directions, elle peut apporter à l'entreprise, par l'exemplarité, une accélération de sa transformation agile. Car avec l'économie numérique, c'est bien l'entreprise tout entière qui à une nécessite de transformation agile. Et le système d'information doit y jouer le rôle d'un des acteurs de tête d'affiche.

Regardez le buzz autour des "fab labs" (usines de fabrication communautaires et contraction de fabrication laloratoy) qui repensent la conception des produits et des imprimantes 3D, qui permettent de nouvelles formes de production. 


L'entreprise est en train de réaliser qu'elle n'est pas condamnée a de longues études de nouveaux produits, puis une production de masse en usine. On peut fabriquer une première version, itérer, l'imprimer en petite séries, tester et commercialiser le produit, apprendre, puis faire évoluer le produit, voire décentraliser la production dans des écosystèmes.

Le lien entre les bureaux d'études et la production devient plus agile, plus itératif, et l'entreprise y gagne en flexibilité. Ça ne vous rappelle rien?
Le développement logiciel dans le Cloud bien sûr.

La bonne nouvelle c'est donc que les DSI qui ont intégré une approche DevOps sont en avance, pour la transformation agile, sur le reste de l'entreprise. Et avec l'agilité, une avance aussi sur l'amélioration continue ("lean"). Profitons que le numérique, qui devienne la norme!

Or l'agilité ne se décrète pas. L'agilité se vit. Car c'est une transformation. Et une transformation " ça doit faire mal", comme quand Bruce Banner se transforme en Hulk, ce super héros vert de l'univers de Marvel. Sinon, c'est qu'on ne se transforme pas.

Et ça la DSI à a chance de la savoir et de l'avoir vécu et de pouvoir en témoigner!

SHARE THIS

0 commentaires: