dimanche 9 mars 2014

Social Business: un livre pour une approche structurée des médias sociaux

Cette semaine j'ai enfin pu m'attaquer à la pile de livres que j'avais en retard. Et depuis l'invention du Kindle, il est si facile en un clic d'obtenir gratuitement dans la minute le premier chapitre d'un livre (sans attendre la version française pour les livres US) que cette pile a la fâcheuse tendance de suivre à la hausse la courbe de mes emails...

Et sur le haut de la pile, Social Business, le premier livre de Frédéric Cavazza, aussi connu pour être un blogueur prolifique qui est la seule personne que je connaisse obligée de tenir un blog (http://www.fredcavazza.net/) pour parler des articles publiés sur ses autres blogs ;-) Et si vous ne connaissez pas c'est que vous revenez d'une longue hibernation, alors bienvenue sur la planète Terre.

Social Business, c'est un ouvrage pour vous aider à définir une stratégie de marque viable sur les réseaux sociaux. 

http://www.amazon.fr/Social-Business-Comment-d%C3%A9finir-strat%C3%A9gie/dp/2954320206/?tag=amawid0b-21
Un ouvrage écrit sur le champ bataille des deux forces en présences que sont, les marques et les agences qui veulent les piloter, et de l'autre côté la technologie numérique et les internautes qui renouvellent sans cesse leurs usages et les façons d'utiliser l'Internet.

Un ouvrage qui tout au long de ses pages, en plus du contenu sur le social business, retrace l’histoire de l'Internet, et y ajoute des anecdotes pour nous rappeler que l'Internet n'a pas toujours été comme aujourd'hui, mais surtout de ne pas oublier qu'il y a peu de chance que l'Internet de demain soit non plus le même qu'aujourd'hui. 

Et comme reporter de guerre, Frédéric fait partie de ceux qui ont connu plus d'une bataille. En 2010 il était déjà sur le front de l'entreprise 2.0, et bien avant sur du celui du web 2.0. Des perspectives qui avec le temps, au delà des acronymes, convergent vers une autre façon de faire du business, plus sociale et plus mobile, l'Internet (dans lequel s'inscrit une grande partie du Cloud) étant la plateforme numérique partagée par tous pour le réaliser.

Alors si vous voulez vous familiariser avec les médias sociaux, incluant le côté marketing (au sens premier: les marchés) et la gestion de la marque, ou tout simplement faire le point sur ces 5 dernières années, c'est le bon ouvrage.  

La seule chose que GreenSI aurait a redire, c'est de ne pas trouver cette ouvrage sur Kindle ;-)

Social Business

"Les marchés sont des conversations" (GreenSI Règle n°19) est le dogme publié en 1999 dans The Cluetrain Manifesto (le manifeste des évidences), dont on avait déjà parlé dans le billet sur le VRM- l'avenir de la relation clients

C'est pour GreenSI la phrase la plus courte qui lie marchés (marketing), et conversation (social). Une "évidence" dont on commence comprendre toute la portée, seulement récemment. Une évidence qui va d'ailleurs transformer toute l'industrie de la communication et de la publicité (Publicis + Omnicom: le dernier des dinosaurs dans la pub?). Par comparaison avec les années 80, c''est un peu l'arroseur (les agences) arrosé (les internautes).

Et pour revenir à Social Business, les médias sociaux désignent un ensemble de services permettant de développer des conversations et des interactions sociales sur internet y compris en situation de mobilité.  

C'est donc l'occasion de reposer les bases et de ne pas confondre les médias (moyens de communication), les médias sociaux. Tous les médias traditionnels ne sont pas en train de disparaître, ils sont en train de devenir sociaux. Twitter à la TV et les blogueurs dans les journaux (dont GreenSI), c'est cette transformation qui est en marche.

Ni de confondre, les communautés (espaces de conversations) et les réseaux sociaux (plateformes de partage et espaces d'expression). La différence peut sembler subtile, mais elle est essentielle, et symbolisée dans le schéma ci-dessous:


D'ailleurs, les réseaux sociaux n'ont pas remplacé les communautés en ligne qui existaient bien avant les réseaux sociaux.

C'est aussi l'occasion de revenir sur les différentes types de médias sociaux (dont les réseaux sociaux mais aussi blogs ou wikis et sites partage) et mieux comprendre ceux qui sont les plus adaptés à nos produits et à notre relation avec nos clients et partenaires.

Ce que les médias sociaux ont changé, c'est le fameux Zéro Moment of Truth, mis en lumière par Google, le premier contact volontaire entre un produit et une marque, par exemple en le cherchant dans un moteur de recherche bien avant d'aller en magasin ou dans le catalogue d'un distributeur.

Le tout décrit de façon très précise et très structurée, comme Frédéric sait le faire dans ses billets de blogs.

La suite du livre décline une démarche en 8 étapes a appliquer pour définir votre stratégie :
  1. Auditer votre présence
  2. Définir une stratégie
  3. Écouter les conversations
  4. Se tenir prêt
  5. Être présent
  6. Répondre et aider
  7. Initier le dialogue
  8. Fédérer une communauté
Une approche très pratique, qui remet la finalité des marchés et de l'entreprise sociale (Social Business) en objectif, et montre comment la technologie la sert, et non pas l'inverse. 

Et d'ailleurs, dans votre stratégie, vous n'avez peut être pas besoin d'une page Facebook, est-ce qu'Apple ou Google en ont une? Bonne lecture!

SHARE THIS

0 commentaires: