samedi 16 juin 2012

Il y a 4 ans Bill Gates quittait Microsoft. A quand le rebond avec un "OS Social" ?


Le 26 Juin 2007, Bill Gates prenait sa retraite en quittant ses fonctions opérationnelles chez Microsoft.(Article sur ZDNet)

Quatre ans plus tard, l' "ADN technologique" de cette entreprise a considérablement changé pour s'adapter à un nouveau monde: l'ère post-PC. La machine a cash WinTel et ses ventes croisées n'y est plus suffisante, voire nécessaire. C'est un monde où GreenSI aime bien passer son projecteur pour en faire ressortir le développement fantastique du Cloud, du Social et de la Mobilité, ses 3 dimensions principales.

L'analyse du cours de Bourse par rapport a ses principaux challenger de l'époque, sur une période de 5 ans, montre que ce cours n'a quasiment pas bougé (-1,54%). Quand le Nasdaq et Google ont fait 9% et 12%, et IBM 89%. Bon, on ne va pas s’émouvoir pour l'homme qui était en 2007 le plus riche de la terre avec une fortune évaluée à $51 milliards, mais si il avait eu des actions Apple il aurait fait +376% sur la même période (en fait même sur 2009-2012 uniquement). Sa fortune a quand même augmenté, à $61 milliards, malgré qu'il ait beaucoup donné a sa fondation (plus de $30 milliards), mais ce n'est donc pas grâce a ses actions Microsoft.

 undefined

L'enjeu immense pour Steve Ballmer, son successeur, est bien la reconfiguration de l'ADN technologique de Microsoft. Reconfiguration qu'il a engagé avec :
  • Azure, le Cloud interne qui devrait absorber une offre logicielle menacée de partout par le SaaS, Salesforce, SAP et même Oracle qui a récemment rejoint la bande,
  • La mobilité avec WindowsPhone7,   le rachat de Skype, ses liens avec Nokia, et entre autres le tout nouveau Lumnia 900 jugé par les Geek supérieur à l'iPhone (même Siri le disait aussi avant qu'Apple ne change la réponse de son interface vocale...) et bientôt les tablettes Windows8 qui devraient être annoncées  d'ici la fin de l'année (peut être le 18 Juin?).
  • Mais coté social, c'est encore fumeux, voir pâteux. Sharepoint 2010 devait être une révolution... j'ai encore les slides! Même Microsoft n'y croit plus et mise sur Sharepoint 2013. Peut être, mais 3 ans pour sortir un produit sur un marché dominé par des start-ups qui produisent une version tous les 6 mois, ce n'est pas assez agile. Et ça c'est la nouvelle donne du contexte économique et des exigences des métiers. Sans parler de l'effort que doivent faire les entreprises pour migrer d'un Sharepoint 2007 à 2010, et maintenant 2013. Ce qui allonge d'autant le délais entre l'idée et le résultat mesuré sur le PC de l'utilisateur.
Pour accélérer le social, la rumeur court que Microsoft achèterait Yammer (Article). Une start-up très prométeuse qui venait de lever $85 millions en Février, mais qui visiblement serait prête a vendre son destin a Microsoft. Cet apport de compétences et de technologie sera t-il suffisant pour sortir Microsoft de l'ornière dans lequel il s'en embourbé dans le social ? Car sur le marché de l'entreprise, Salesforce n'a pas attendu pour intégrer du social à son offre CRM, et IBM a en main les briques d'un poste de travail collaboratif d'avenir, quand Microsoft nous parle encore d'email (exchange, outlook) et de gestion documentaire (sharepoint). GreenSi est certes un peu sévère, mais on en attendait plus d'une entreprise comme Microsoft qui a accompagné la rupture de l'informatique centrale à l'informatique individuelle. Et puis plus rien.

Yammer est une plateforme sociale de partage de contenus et de travail collaboratif "à la Facebook" qui préfigure peut être le poste de travail collaboratif de demain en entreprise. D'ailleurs dans le récent billet de GreenSI (très apprécié par les lecteurs de ZDNet et je vous en remercie) sur le "Poste de travail collaboratif 2.0", Microsoft était le grand absent, mis à part la recherche, avec Bing, qui évolue dans le bon sens mais n'est pas une offre pour l'entreprise mais pour le grand public.

Avec Yammer, dont une des forces est l'intégration de ce flux social avec d'autres applications dont Dynamics le CRM de Microsoft et Sharepoint, la vision du poste unifié se rapproche. Etce poste unifié c'est un peu l'avenir de l'OS et de Microsoft. Car l'ADN d'un '"operating system" classique (windows) dans un monde où les ressources à mobiliser ne sont plus les disques durs, les ports USB et les imprimantes, mais les salariés et les ressources de connaissance, le tout dans le Cloud et via son smartphone, n'a plus une très grande utilité.

En revanche le "Social OS" c'est certainement cette capacité a donner à chaque employé les moyens de jouer à l'unisson la partition de l'entreprise collaborative... sans utiliser son email !

 

Donc pour GreenSI, Yammer est certainement un formidable accélérateur de l'ADN social de Microsoft. Avec Windows 8 amenant la couche ergonomique et mobile (bien réussie, GreenSI adore), et Azure, une stratégie Cloud pour dépoussiérer son offre logiciel et remettre "dans la soute" les plateformes techniques devenues des comodités, Microsoft retrouverait un discours crédible pour accompagner l'entreprise et l'évolution de son SI.

Si cette acquisition se fait, elle pourrait peut être faire rebondir l'action sur le moyen terme et refaire passer M.Gates à la première place mondiale, non ?

SHARE THIS

0 commentaires: