mardi 3 avril 2012

RIM: les premières annonces vont dans le bon sens pour les entreprises

Research in Motion a annoncé lundi  2 Avril qu'il mettra à jour son logiciel BlackBerry Enterprise Server pour soutenir les terminaux Apple iOS,  donc l'iPhone et l'iPad, ainsi que des terminaux sous Google Android sans préciser les versions. La nouvelle est reprise par les sites d'information dédiés au monde Apple, tant cette annonce est quand même "une révolution" comme aurait dit un certain Steve.

undefinedUne révolution pour RIM qui est dans une mauvaise passe et qui cherche a se recentrer sur le monde de l'entreprise d'où elle tire depuis l'origine la majorité de ses revenus (voir les liens de la Saga RIM à la fin). Car RIM jusqu'a présent adorait tout faire tout seul, réseau, terminaux, OS, applications... C'est parfois la marque de fabrique de certains pionniers qui ont forgé de nouveaux usages comme le "push mail" ou l'addiction des cadres à un téléphone.

Or cette annonce d'une première solution multi-plate-formes BlackBerry Enterprise Server est une ouverture pour amener dans le monde Apple l'expertise de RIM en matière de gestion et de sécurisation de flottes de terminaux, où seule une approche grand public (dont Do It Yourself) est proposée avec iTunes. Les DSI ont besoin de pouvoir administrer, au moins en partie, leurs flottes de milliers de terminaux mobiles et ne peuvent compter que sur les utilisateurs, surtout quand ils sont répartis sur plusieurs sites ou pays et parfois perdent ou se font voler leurs terminaux contenant les données de l'entreprise. Cette gestion se faisant à partir d'une console web pour distribuer les logiciels, gérer les politiques, les stocks, la sécurité, l'activation du verrouillage, la réinitialisation des mots de passe.
Des fonctions plus proches de l'OS comme le push seront plus difficile à proposer mais c'est déjà un bon début.

Une révolution pour Apple qui bénéficiait, aussi depuis depuis l'origine de la société, d'un univers relativement fermé avec un contrôle total sur la chaîne de distribution des applications en ce qui concerne iOS. Les réactions vont être intéressantes.

Enfin une révolution dans l'entreprise avec l'annonce «balance BlackBerry" une technologie qui permettrait l'utilisation du BlackBerry à la fois pour le travail et pour des fins personnelles, en assurant la confidentialité de données personnelles et la sécurité des données de travail. Et si le BYOD (Bring Your Own Device) devenait vraiment une autre façon de voir les terminaux et leur raccordement au système d'information? C'est le pari de cette nouvelle technologie.

Ces annonces vont donc dans le bon sens pour l'entreprise et avaient été anticipée par GreenSI dans son dernier article, car circulaient sur les forums depuis quelques mois. Le seul hic pour l'instant étant encore la disponibilité de l'ensemble interopérable (annoncée dans l'année). On peut d'or et déjà aller sur le site www.blackberry.com/mobilefusion pour les premières versions. Apple et Google Android n'ont pas encore trop de cheveux blancs a se faire, puisqu'il s'agit de répondre de suite à stopper le risque de perdre des clients entreprise, mais la bataille pour l'entreprise va vraiment commencer...

BES : le schéma ci dessous rappelle l'infrastructure BES qui entre autres, crypte chaque paquet individuellement avant d'être envoyé sur Internet ou les sites opérateurs.

 Pour retrouver sur ZDNet les autres épisodes de la Saga RIM:

SHARE THIS

0 commentaires: