vendredi 11 mars 2011

2013: l'intranet en tout petit au coeur du réseau social d'entreprise?

Le salon Solutions Intranet & collaboratif cette semaine, a certainement été un évènement important pour la prise de conscience de cette convergence entre l'intranet et les réseaux sociaux à la sauce collaboratif:
  • plusieurs articles pour aborder les principales annonces et retour d'expériences comme celui du Journal du Net - Les intranets à l'heure des réseaux sociaux d'entreprise.
  • présence remarquée d'entreprises comme GDF SUEZ, de conseils comme USEO qui poursuit son travail d'évangélisation et de liant à ce jeune éco-systeme et d'une avalanche de nouveaux produits.
Il est intéressant de comparer avec l'édition 2009 et de voir le chemin parcouru ces deux dernières années. Et pour ceux qui ont lancé en interne leurs premières initiatives à cette époque d'envisager l'avenir. Pour cela faisons un flashback avec l'article consacré au salon 2009 publié par Nextmodernity :
  • un salon petit, ramassé, mais où la plupart des visiteurs avaient des projets ou une problématique en tête. 
  • Le collaboratif (travailler ensemble) est devenu la principale demande des entreprises. L’intranet est de plus en plus vu comme un outil de travail pour tous plutôt que comme un outil de communication pour quelques-uns.
  • Des offres originales et déjà technologiquement matures existent autour des réseaux sociaux, des conversations, 
Il y avait déjà en 2009 les lignes directrices que l'on retrouve en 2011
Les "offres originales" de RSE ont maintenant, au moins par la taille des logos, rejoint l'importance de l'intranet, un produit vieux déjà d'au moins 10 ans. La conclusion de cet article montre la clairevoyance de son auteur (Marc de Fouchécour) puisqu'il conclu par "il faudrait implémenter des fonctions de réseau social dans l’intranet, qui permettent la mise en relation des collaborateurs et forment le terreau des futurs groupes de travail collaboratif ou de communautés de pratiques." Bien vu.
Donc deux ans plus tard le salon Intranet se retrouve avec un village RSE au sein du salon. Mais quand on y réfléchi a deux fois on se demande si c'était finalement une si bonne idée que ça. L'intranet c'est cet animal piloté le plus souvent par la Direction de la Communication et/ou la Direction des Systèmes d'Information. Or on constate les difficultés actuelles à convaincre ces Directions de s'engager sur la voie des réseaux sociaux. Les directions marketing ou commercial sont plus actives (celles qui avaient vue venir l'e-business!)
Heureusement de plus en plus de DSI on compris qu'elles avaient raté la vague de l'internet 1.0 et que les RSE était peut être la seconde qu'il ne fallait pas laisser passer pour gagner ses lettres de noblesse auprès de la DG et mettre le SI au service de la transformation de l'entreprise. Et quand on pense entreprise numérique on se dit qu'elle n'est pas forcément la moins bien placée. D'ailleurs la conférence CIOnet France qui a eu lieu cette semaine a permis cet échange entre DSI et de constater que les projets pilotés ou portés par la DSI, dans tous les secteurs, sont bien là.
Coté Direction de la Communication l'acceptation des RSE est moins évidente. l'acceptation externe n'est pas simple quand les marques sont attaquées par une poignée de forcenées via leur page Facebook, Mais en l'acceptation du RSE interne non plus car elle renverse la pyramide de la communication en mettant l'utilisateur au premier plan. Finalement le "TL" (timeline) de notre utilisateur, pour reprendre l'expression du fil d'actualité sur Twitter, c'est lui qui se la choisi, en décidant de participer a tel ou telle communauté. La DirCom n'étant pour lui qu'un fil d'information que le salarié décide de mettre (ou non) sur sa TL. Exit donc l'intranet portail page d'accueil au lancement du navigateur pour être sûr que l'information interne est lue. De toutes les façons aujourd'hui tous les navigateurs savent lancer plusieurs pages de démarrage et c'est déjà le salarié qui choisi d'arriver sur son iGoogle ou son intranet en sélectionnant l'onglet qui lui va le mieux. Et je ne parierais pas sur l'onglet intranet...
Si je bascule coté grand public, Mme Michu a déjà mis son "internet d'entreprise" à la corbeille depuis longtemps. Souvenez vous il y a 10ans il y avait un bouton sur les sites des entreprises pour mettre leur site en page d'accueil de Mme Michu(!) puis en favori car la concurrence était devenue rude... enfin à la poubelle quand les portails de services sont arrivés. Mais aujourd'hui Mme Michu lance sa plateforme de communication universelle, où elle retrouve ses amis, ses informations, peut les tager, voter... je veux bien sûr parler de Facebook. Elle y passe de plus en plus de temps et délaisse les sites internet des entreprises. Pour être présente sur cette plateforme, l'entreprise va essayer d'intéresser Mme Michu par son contenu multimedia qu'elle pourra suivre ou via le bandeau des publicités ciblées. Mais pas en l'obligeant a consulter son site au lancement du navigateur...
Le salarié ne cherche pas plus que Mme Michu a se faciliter la vie pour faire son travail. Il a besoin d'une plateforme qui lui permette de collaborer "sans fioritures" et de choisir ses outils et ses sources d'information. De personnaliser son environnement. Une plateforme qui ressemble a Facebook mais où tout lui permet de prendre contrôle de ses activités, de ses projets, de trouver les documents et d'interagir avec ses communautés internes.
Or regardons nos intranets dans l'ensemble (voir les études du Benchmark Group et les salons Intranet)... ils y ressemblent peu! L'information "subie" est sur-représentée par rapport à l'information "choisie". Plus une entreprise est complexe dans son organisation, plus on submerge le salarié avec des informations très éloignées de son quotidien et de ses objectifs.
La révolution que je souhaite pour les  deux ans qui arrivent, serait un Salon RSE 2013 dans lequel il y aurait un petit village intranet. Car l'intranet de communication tel que pensé aujourd'hui, n'est qu'une petite partie des besoins de collaboration du salarié. Le RSE devrait prendre la place centrale a coté de la gestion des connaissances. Celle qui est animée et partagée par l'ensemble des salariés.
Et dans ce petit village intranet, au coeur du réseau social de l'entreprise, les entreprises les plus avancées en communication y logeront les blogs de leurs Directeurs, qui permettront une communication directe et chaleureuse avec les salariés, en lieu et place des communiqués de communication... parfois disponibles sur Twitter ou LaTribune avant d'être diffusés en interne.


Et aussi sur Green SI : l'intranet est mort, vive l'intranet

SHARE THIS

2 commentaires: