vendredi 22 octobre 2010

Symposium Gartner à Orlando: les 10 technologies stratégiques pour 2011

Le Symposium / ITxpo, qui s'est déroulé du 17 au 21 Octobre, à Orlando, a ét l'occasion pour Gartner de présenter les technologies stratégiques pour 2011, juste à temps pour vérifier dans nos plans et budgets que nous avons bien prévu au moins tester en pilote.

Ces technologies stratégiques sont définis comme ayant un potentiel d'impact significatif sur l'entreprise au cours des trois prochaines années. Elles risquent d'avoir aussi des répercussions importantes sur l'informatique et d'être parfois en rupture par rapport aux tendances d'investissements des années précédentes et les DSI doivent à minima se préparer à répondre aux questions des Directions Générales sur lesquelles nous reviendrons une autre fois.

Qu'est ce qui est mis en avant cette année ? Et bien pour les lecteurs réguliers de ce blog il n'y aura pas de grand scoop sur les 7 premières tendances qui ont fait l'objet d'une analyse. McKinsey avait d'ailleurs déjà bien posé le sujet cette été avec l'angle de vue des DG (Tendances de fond qui balayent les SI des entreprises), obligeant Gartner a répondre dans un dialogue fort interessant qui s'est passé sur Facebook!

Je vous les livre donc en anglais pour ne pas dénaturer les mots proposés par Gartner:
  1. Cloud Computing
  2. Mobile applications and medias tablets
  3. Social communications and collaboration
  4. Video
  5. Next Generation Analytics
  6. Social Analytics social
  7. Context-Aware computing
  8. Storage Class Memory
  9. Ubiquitous Computing
  10. Fabric-Based Infrastructure and Computers
Cloud Computing. Les trois prochaines années verront le développemment de services dans des Cloud publics ou privés, et leur adoption par toutes les entreprises.

Mobile applications and medias tablets. Gartner estime que d'ici la fin de 2010, 1,2 milliard de personnes auront des terminaux permettant une nouvelle expérience mobile, ce qui constituera un environnement idéal pour la convergence de la mobilité et du Web. La qualité de l'expérience des applications de ces terminaux, géolocalisés, sensible au mouvement, à l'orientation, en fera un outil privilégié d'interaction avec l'entreprise.
Sujet développé dans Green SI dans iPad Strategy : pourquoi les SI des entreprises sont concernés

Social communications and collaboration. Les médias sociaux peuvent être divisés en:
  1. Les réseaux sociaux construits autour de profils, tels que MySpace, Facebook, LinkedIn et Friendster ainsi que l'analyse de réseaux sociaux (SNA) qui emploient des technologies algorithmes pour comprendre et utiliser les relations humaines pour la découverte de personnes et d'expertise.
  2. La collaboration sociale construite autour de technologies de collaboration, comme les wikis, blogs, messagerie instantanée, le bureau, et le crowdsourcing.
  3. La publication social construite autour de technologies qui aident les communautés à mettre en commun le contenu des individus et le rendre accessible à tous avec des sites comme YouTube et Flickr.
  4. Les avis de consommateurs construits sur des technologies de gestion et d'analyse de commentaires
Gartner prédit que d'ici 2016, ces technologies sociales seront intégrées à la plupart des applications d'entreprise et elles devront coordonner leur CRM social avec les communications internes et la collaboration. Sujet bien développés dans Green SI (Le challenge de l'intégration du social CRM, Un CRM de moins en moins social)

Video. La vidéo n'est pas une nouvelle forme de média, mais son utilisation comme un type de support standard utilisé dans les entreprises (hors secteur des médias) est en pleine expansion. Au cours des trois prochaines années Gartner estime que la vidéo va devenir un type de contenu commun et le modèle d'interaction pour la plupart des utilisateurs, et d'ici 2013, plus de 25 pour cent du contenu que les travailleurs voient dans une journée sera dominée par des images, vidéo ou audio.

Next Generation Analytics. L'augmentation de capacités de calcul des ordinateurs, y compris les appareils mobiles ainsi que l'amélioration de la connectivité permettent un changement dans la façon dont les entreprises appuient les décisions opérationnelles. Il devient possible d'effectuer des simulations ou des modèles pour prédire les résultats futurs, plutôt que de simplement fournir des données rétrospectives sur les interactions passées. Le temps des prévisions en temps réel est venu pour soutenir chaque action individuelle en situation opérationnel.

Social Analytics. L'analyse sociale décrit le processus de mesure, d'analyse et d'interpréatation des résultats des interactions et des associations entre les personnes, les sujets et les idées: analyse du réseau social interne, analyse des sentiments, des médias, des médias sociaux...

Context-Aware Computing. L'utilisateur final peut être un client, entreprise partenaire ou employé. Un système "contextuellement conscient" anticipe les besoins de l'utilisateur et sert de façon proactive le contenu le plus approprié et personnalisé, un produit ou un service. Gartner prédit que d'ici 2013, plus de la moitié des sociétés Fortune 500 aura des initiatives informatiques sensibles au contexte et en 2016, un tiers du marketing auprès des consommateurs à travers le monde mobile sera basée sur la connaissance.

Storage Class Memory. Gartner voit utilisation massive de la mémoire flash dans les appareils grand public, de matériel de divertissement et d'autres systèmes embarqués IT. Les avantages sont le gain d'espace, de chaleur, de rendement et de robustesse. Contrairement à la RAM, la mémoire principale dans les serveurs et les PC, la mémoire flash est persistante, même lorsque l'alimentation est coupée.
Ubiquitous Computing. Les travaux de Mark Weiser et d'autres chercheurs au PARC de Xerox donnent une idée de ce que sera l'informatique avec des ordinateurs "invisibles" car intégrées dans l'espace et les objets. Les ordinateurs se multiplient et les objets du quotidien ont la capacité de communiquer avec les étiquettes RFID, les réseaux les mettent en relation et permettent d'imaginer de nouvelle architectures réparties plus adaptables que les logique centralisées.

Fabric-Based Infrastructure and Computers. Un ordinateur à infrastructure à base de tissus est une forme modulaire d'informatique où un système peut être construit par assmeblage de modules distincts reliés par un tissu sous tension.

Interview de David Cearley qui fait son pitch pour sa conférence:

SHARE THIS

0 commentaires: